EN SOLISTE AVEC ORCHESTRE

Si le « piano à bretelles » est aujourd’hui régulièrement présent au sein de formations de musique de chambre, le répertoire pour accordéon et orchestre symphonique se révèle encore bien mince. À ce jour, aucun compositeur n’a en tout cas pensé une véritable pièce concertante pour accordéon soliste et orchestre trouvant son fondement dans le répertoire originel de cet instrument.


Enrichir le répertoire pour accordéon

Forts de ce constat, Félicien Brut et le compositeur Thibault Perrine tentent de surprendre le public amateur de musique classique et d’attirer les amoureux de musique populaire dans des concerts symphoniques. Après avoir noué une première collaboration fructueuse et mesuré le succès rencontré par Le Pari des Bretelles, ils s’engagent donc dans une nouvelle création : Caprice d’accordéoniste. Cette fantaisie pour accordéon et orchestre symphonique, inspirée de thèmes très célèbres du répertoire musette, est créée en juillet 2018, à Royan, devant les 60 000 spectateurs du Violon sur le Sable.

Thibault Perrine se lance ensuite dans l’écriture de Souvenirs de bal, un concerto pour accordéon et orchestre. Cette pièce d’une durée d’environ 25 minutes épouse la forme reine pour instrument soliste, construite autour d’un thème unique emprunté au répertoire populaire évidemment. Ce thème irrigue toute l’œuvre mais n’est cité de façon complète et clairement reconnaissable qu’à la fin de la pièce, dans une sorte de point culminant de douceur et de flou expressif. L’orchestration prévoit une quarantaine de musiciens (orchestre par deux).

Félicien réalise la création de ce concerto le 28 avril 2019 aux côtés de l’Orchestre de Cannes, sous la direction de son jeune et talentueux directeur musical Benjamin Lévy. Le programme de ce concert comprend également, en première partie, le Caprice d’accordéoniste de Thibault Perrine, les Trois Tangos Symphoniques d’Astor Piazzolla ainsi que deux œuvres de Richard Galliano pour accordéon et orchestre à cordes : la Petite Suite française et Tango pour Claude.