MUSIQUE DE CHAMBRE

En lien avec sa démarche, il fédère un collectif, s’entourant de talentueux musiciens de sa génération et de jeunes compositeurs comme Thibault Perrine, Fabien Waksman, Thomas Enhco, Simon Cochard…

Il crée tout d’abord, en 2017, le Pari des Bretelles où il choisit de mêler son souffle aux cordes frottées du contrebassiste Édouard Macarez et du Quatuor Hermès. Avec ce sextuor, il explore, métisse et passe commande à Thibault Perrine d’une pièce de musique « savante » inspirée du répertoire musette, Suite Musette, et de plusieurs arrangements d’oeuvres de Gershwin, Prokofiev, Piazzolla.

En 2020, il imagine un deuxième programme avec cette formation accordéon et quintette à cordes, rendant hommage à Beethoven à l’occasion de son 250e anniversaire. Il passe commande de neufs créations à neufs compositeurs d’aujourd’hui pour ce projet nommé « NEUF ». 

Au-delà de ce sextuor, Félicien imagine des duos qui rayonnent grâce à des tournées dans toute la France : avec le contrebassiste Édouard Macarez (soliste de l’Orchestre Philharmonique de Radio France), le mandoliniste Julien Martineau, le clarinettiste Renaud Guy-Rousseau (soliste de l’Orchestre National de France) et, dernièrement avec la trompettiste Lucienne Renaudin-Vary et le guitariste Thibaut Garcia.

En juillet 2021, une nouvelle formation verra le jour à l’occasion du centenaire du grand Astor Piazzolla. C’est en quintette, formation phare d’Astor, que Félicien fera entendre les grands succès du maître du Tango Nuevo, entourés de quatre amis et musiciens d’exception que sont Thomas Enhco (piano), Thibaut Garcia (guitare), Jordan Victoria (violon) et Édouard Macarez (contrebasse).